Conseils pendant le confinement

Se déconnecter

  • Garder votre rythme : ne pas trop décaler l’heure du coucher et garder le même nombre d’heures de sommeil.
  • Eviter les écrans juste avant l’endormissement, privilégier la lecture ou une séance de détente en utilisant une technique de relaxation.
  • Pendant la journée, faire attention à son niveau d’énergie, faire des pauses quand on ressent une baisse : même si on a l’impression que les activités sont réduites par le fait de rester chez soi il faut rester vigilant et maintenir sa réserve d’énergie pour éviter les effets négatifs de la fatigue.
  • Avoir un lieu pour s’isoler : c’est très important surtout lorsqu’on reste à la maison. Pour favoriser des temps de pause efficaces et récupérer ; pour que le système attentionnel soit au repos (pas de stimulations extérieures) ; un endroit au calme ; prévenir les autres membres du foyer pour respecter ce temps.
  • Garder une activité physique quotidienne adaptée à ses capacités, cela aidera à se sentir bien et à diminuer les effets de la fatigue.
  • Alterner entre des activités physiques ou manuelles et des activités qui demandent de la concentration ; ainsi votre système sera plus efficace.
  • Expliquer aux personnes qui vivent le confinement avec vous que lorsque vous êtes en train d’accomplir une tâche (quelque soit cette activité, faire la vaisselle, télétravailler, lire, regarder la télévison, discuter avec quelqu’un, faire la cuisine, faire une activité physique…) de ne pas vous interrompre ou vous solliciter en même temps. Faire plusieurs choses à la fois est très difficile pour les patients car leur système attentionnel a des difficultés à se diviser. Il n’est pas question de s’isoler encore plus à la maison, de faire un confinement dans le confinement ! Mais garder des moments à partager avec les membres du foyer (discuter, manger, s’occuper des enfants, jouer, regarder un film…). Mais quand vous avez quelque chose à faire il faut vous mettre dans les meilleures conditions possibles pour le réaliser efficacement et éviter de générer une fatigue importante.
  • Si vous n’avez pas d’espaces exterieurs, vous pouvez utiliser l’imagerie mentale pour vous évader soit dans des lieux que vous connaissez, cela stimulera votre mémoire, soit en imaginant des lieux ou vous vous sentez bien, un peu comme quand on pratique la sophrologie. Vous fermez les yeux et vous essayez de visualiser des paysages que vous aimez.
  • En fin de journée, vous pouvez vous remémorer tout ce que vous avez fait pour stimuler votre mémoire et projeter ce que vous ferez le lendemain. Si c’est utile pour vous, vous pouvez prendre des notes (carnet de confinement).
  • Pour les mamans ou les papas qui se retrouvent seul(e) avec les enfants scolarisés à la maison, il faut mettre en place une organisation pour éviter de se sentir complètement débordé(e). Les enfants doivent faire preuve d’un peu plus d’autonomie que d’habitude pour faciliter la tâche des parents. Si votre niveau d’énergie est optimal le matin alors privilégier les tâches les plus couteuses comme les devoirs à ce moment là et garder un temps calme et un temps de jeux l’après midi. Profitez de la sieste des plus petits et des temps calmes des grands pour vous reposer. Vous pouvez impliquer les enfants dans les tâches domestiques, ils apprécient de participer à la cuisine et au nettoyage ou rangement et cela crée des situations d’apprentissage.
  • Jouez ! À des jeux de société, avec les mots (scrabble, mots fléchés ou melés, jeu du Baccalauréat...), sur un écran, au sudoku...les idées ne manquent pas. Ce sera un moment agréable et utile pour stimuler vos fonctions cognitives.
  • Avoir un lieu où être seul(e) pour se reposer ou pour bien se concentrer. Pour favoriser des temps de pause efficaces et récupérer ; pour que le système attentionnel soit au repos (sans stimulations extérieures) ; un endroit au calme ; prévenir les autres membres du foyer pour respecter ce temps. D’ailleurs, vous ne serez pas le (a) seul(e) à avoir besoin de cela. Il n’est pas question de s’isoler encore plus à la maison, de faire un confinement dans le confinement. Ce qui est important c’est d’être dans de bonnes conditions pour vous concentrer sur votre tâche. Donc si vous avez quelque chose d’important à faire, prévenez les autres, ainsi vous serez efficace et vous vous sentirez moins fatigué(e). Cela n’empêchera pas de garder des moments à partager avec les membres du foyer (discuter, manger, s’occuper des enfants, jouer, regarder un film…)

 

Actualités

Comment accéder au centre ?

Conformément à la législation relative à la protection des données, nous vous informons que ce site utilise des cookies à des fins de statistiques. En cliquant sur le bouton 'Accepter', vous autorisez les services tiers que nous utilisons à éventuellement déposer un ou plusieurs cookies sur votre ordinateur. Pour en savoir plus, consultez nos mentions légales